Votre travail a-t-il encore un sens ?

travailsensLe burn-out est-il le nouveau mal du siècle ? Entre les accès de dépression spectaculaires de certains des travailleurs les plus acharnés et la montée du chômage, le monde professionnel est plus que jamais frappé d’incertitude. Comment s’y retrouver ? Traditionnellement, le travail représentait pour Aristote, Marx ou Arendt le moyen de se construire soi-même en façonnant le monde. Bref, de réaliser la condition humaine. Mais lorsque nos œuvres sont éphémères, instables, lorsque nous travaillons sur des flux d’informations et non sur des objets concrets et palpables, nous avons l’impression que le monde que créent nos mains et nos cerveaux se liquéfie, disparaît. Ne percevant plus la finalité de notre activité, nous nous sentons désorientés. S’ils dressent un constat sans concession, les philosophes, sociologues et psychanalystes interrogés dans ce dossier proposent de revaloriser le savoir-faire de l’artisan face à la dictature du process, de réhabiliter le « bel ouvrage » plutôt que l’évaluation des performances individuelles et d’admettre que tout travail comporte une part irréductible de souffrance.

Article complet : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprise, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s