Des usines à mieux protéger

000155205Les usines ne sont pas à l’abri des actes de malveillance ni du terrorisme. Au contraire ! Les équipements coûteux et les matières dangereuses qui y sont manipulées en font des cibles de choix. Depuis 1992, 850 actes de malveillance contre des sites industriels ont été dénombrés par le Bureau d’analyse des risques et pollutions industriels (Barpi), rattaché au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Ces accidents entraînent dans la plupart des cas des pertes économiques significatives, une fois sur deux des dégâts environnementaux et, dans près de 15 % des cas, des blessés dans les entreprises concernées. Ces actes prennent parfois une tournure encore plus tragique, comme l’ont montré les attaques de type terroriste survenues l’été dernier. Le 26juin, dans l’usine d’Air Products à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), un prestataire a projeté son véhicule sur des bonbonnes de gaz industriels pour les faire exploser. Quelques semaines plus tard, le 14 juillet, deux explosions criminelles touchaient un site pétrochimique à Berre-L’Étang (Bouches-du-Rhône), sans faire de victime.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprise, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s