Entreprises «sensibles» : des renforts massifs jusqu’à pénurie

829612-vivre-en-sevesie.jpgAu lendemain des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, des cellules de crise se sont activées un peu partout dans les entreprises. Les quelque 1 200 usines Seveso (dont la moitié détiennent des produits dangereux) sont en alerte maximale, surtout après les tentatives d’attentat et de sabotage dont ont fait l’objet cette année Air Products, dans l’Isère, et le site pétrochimique de Berre-l’Etang (Bouches-du-Rhône). Des entreprises «sensibles» ont durci les conditions d’accès à leurs sites. A commencer par les installations nucléaires qui, après de mystérieux survols de drones cette année, sont en «alerte maximale» et en situation de «vigilance extrême», a insisté mardi le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s