10 choses à faire et ne pas faire pour construire un budget IT solide

Car les budgets peuvent faire ou défaire la DSI. Vous vous retrouverez à la fin de l’année avec un excédent ou un déficit, tout dépend du chemin que vous prenez, des bonnes pratiques que vous suivez ou des pièges basiques dans lesquels vous tombez. Voici 10 conseils pour vous guider dans la bonne voie.

1. Prévoyez les accidents

C’est un des plus grands pièges qui vous attend au tournant pour vous entraîner à votre perte. Si vous ne mettez pas de côté une partie de votre budget pour planifier les coups durs, la loi de Murphy va vous frapper non seulement de plein fouet, et quoi qu’il arrive, vous perdrez un ou deux serveurs. Et dix mille euros plus tard, vous serez à nouveau opérationnel. Ayez toujours sous la main un budget de secours, en plus de votre budget standard.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s