Les 6 « bonnes raisons » de se faire « son » burnout

AAEAAQAAAAAAAAOyAAAAJGU2MzMxMzEyLWQ1NzUtNDIzYi05N2NjLTIzYWIyYjY3MTBiNQ.jpg« Une maladie de l’âme en deuil de son idéal ».

Freudenberger

Considérer que le burn-out ne dépend pas seulement d’une fragilité ou d’un surinvestissement dans le travail participe à sa prévention et permet aux personnes de sortir de l’isolement pour lever les potentiels tabous sur le sujet.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s