Gilles Babinet : « Les entreprises françaises sont encore trop timorées

1187703_gilles-babinet-les-entreprises-francaises-sont-encore-trop-timorees-web-tete-021579842105_660x352p.jpgGilles Babinet est « digital champion » depuis juin 2012. Son rôle est d’aider la France et la Commission européenne à promouvoir les avantages d’une société numérique ouverte à tous.

Aujourd’hui, où en est la France digitale ?

Si l’on prend l’indicateur du capital-risque, l’année 2015 sera un millésime en très forte croissance contrastant ainsi avec une année 2014 en recul même si nous ne sommes pas les premiers en termes d’investissement en Europe. La BPI, qui était encore en période de rodage l’an dernier, représente désormais à elle seule environ 40 % des fonds investis, et est présente dans un tiers à une moitié des tours. C’est louable, mais cela crée deux risques : sur la qualité de l’investissement, d’abord ; sur sa pérennité ensuite. Issue d’une volonté politique, la BPI reste sujette à une remise en cause, même partielle, à l’occasion d’une alternance, ce qui a déjà été observé par le passé.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s