Burn-out : deux patrons témoignent

Capture d’écran 2016-01-16 à 09.38.22.pngContraint de licencier 300 employés sur 600 et de reconfigurer une entreprise, Arnaud Dupuis a connu un burn-out il y a une dizaine d’années. Il s’était consumé à la tâche. « Un matin, on se lève épuisé, et puis un autre matin, on se lève épuisé, et puis le troisième matin, on ne se lève pas et on se retrouve dans son lit en train de pleurer », explique ce dernier.

Si Arnaud Dupuis en est arrivé là, c’est qu’il n’avait pas pris en compte les signes avant-coureurs du burn-out. Les médecins lui ont prescrit une cure de sommeil. Arnaud Dupuis va dormir 22 heures sur 24 pendant six mois pour récupérer.

Reportage complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s