Ma vie d’entrepreneur est-elle plus dure que celle d’un salarié ?

3075586lpw-3076901-article-2199-cover-jpg_3395550_660x281La petite phrase n’est pas passée inaperçue. « La vie d’un entrepreneur est bien souvent plus dure que celle d’un salarié », a lancé il y a quelques semaines notre flamboyant ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. De toutes parts, on s’insurge. Les médias, le monde politique, les syndicats… Le ministre, ébranlé, présente de plates excuses quelques jours après.

Quelle réalité cache la maladresse rhétorique de M. Macron ? Aurait-il dû ternir bon face à la marée de mécontents qui l’ont assailli ? Je me suis sincèrement interrogée : ma vie d’entrepreneur est-elle plus dure que celle d’un salarié ? Je ne pense pas que la vie d’un entrepreneur soit plus « dure » que celle d’un employé. Ce n’est pas si simple. La dureté de la vie peut se mesurer en termes de santé, de rémunération, de pénibilité du travail ou simplement même de bonheur personnel.

Article complet  : ici

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s